C’est en sa qualité de fonctionnaire de la Ville de Bruxelles qu’il le clame haut et fort :
“Il faut développer en Belgique, singulièrement du côté francophone, un secteur événementiel qui soit à la fois public et privé. C’est ce qu’il manque …