Les entreprises devront conclure des accords avec leur personnel à propos de l’envoi de courriers électroniques en dehors des heures de travail.