L’ampleur du scandale suscite des craintes au sujet d’un secteur capital en Allemagne.