« Nous allons tout mettre en oeuvre autour de l’été pour pouvoir formuler la demande d’avis de manière loyale », a indiqué jeudi le premier