La Bourse de Tokyo a fini mardi à son plus haut niveau depuis 25 ans, progressant de 1,73% sur fond de détente face aux risques géopolitiques et d’anticipation de bénéfices solides pour les entreprises. L’indice vedette Nikkei a gagné en clôture 389,25 points à 22.937,60 points (+1,73%), soit son plus haut niveau depuis janvier 1992.