Pékin annonce des mesures de rétorsion à l’encontre de 128 produits américains, mais épargne les marchés clefs. Il s’agit d’une réponse directe aux droits de douanes instaurés par Donald Trump sur l’acier et l’aluminium.