La FEB évoque l’écueil d’une économie en pénurie. D’où la nécessité d’une réforme de l’Isoc.