Le parquet de Bruxelles et le patron du groupe de luxe LVMH, Bernard Arnault, viennent d’enterrer la hache de guerre. L’enquête lancée en 2012 concernant une augmentation de capital de 2,9 milliards d’euros de Pilinvest et une possible fausse …