Le patron de la SNCF Guillaume Pepy a estimé vendredi que la grève des cheminots allait coûter "probablement plus de 300 millions d'euros" à la