La Commission fédérale des communications (FCC) a abrogé jeudi le principe de « neutralité du net », estimant qu’elle est un frein aux investissements alors que ses détracteurs dénoncent la création d’un « internet à deux vitesses ».