La réforme de l’impôt des sociétés approuvée en première lecture ce dimanche par les principaux ministres du gouvernement fédéral est « une bonne