Amazon a promis mercredi de calmer les rires sardoniques intempestifs de son assistant vocal Alexa, après des plaintes d'utilisateurs effrayés.