Les services de sécurité allemands se sont saisis de l'enquête sur l'attaque à l'acide dimanche d'un responsable d'Innogy, filiale de