En 2016, l’industrie alimentaire belge a soufflé le chaud et le froid.