Le géant énergétique Shell aurait pu faire plus pour prévenir le réchauffement climatique, a estimé son patron Ben van Beurden sur un podcast de Studio Energie. Il a toutefois ajouté que Shell n'était responsable que d'1,7% de la production mondiale ...