Si la Belgique produit assez d’électricité, des contraintes techniques et régulatoires se posent.