Le New York Times comptait près de 2,5 millions d’abonnés payants à ses produits en ligne à la fin du troisième trimestre et ses recettes publicitaires dans ce secteur ont progressé de 11% entre juillet et septembre, selon des résultats publiés mercredi.