Profitant de la fièvre acheteuse des consommateurs américains à l’occasion du « Black Friday » et du « Cyber Monday », journées de soldes monstres