L’annonce en a énervé plus d’un et pourtant, Michael O’Leary n’en démorre pas : son placement aléatoire des sièges est justifié et si vous ne voulez pas payer 2 euros de plus pour choisir votre place,  »
tant pis pour vous ». Invité à une …