Le patron d’Opel Karl-Thomas Neumann démissionera dès que le processus de reprise du constructeur allemand par le groupe français PSA Peugeot