L'ancien patron de Deutsche Bank, John Cryan, remplacé dimanche faute d'avoir redressé les comptes assez vite, devrait toucher environ 9 millions