La Cour des marchés n’a pas donné raison à bpost.