En dépit de juteux bénéfices et d’un marché européen en forme, les constructeurs réunis au salon automobile de Francfort (IAA) à partir de mardi