Pour la première fois depuis 15 ans, les dossiers d'accidents du travail refusés par les assureurs ont diminué, rapporte L'Echo jeudi sur base