Dans l'ensemble, les dirigeants belges sont optimistes pour l'avenir de leur propre entreprise et du pays mais se montrent moins confiants