Trois confédérations syndicales européennes et américaines ont dénoncé lundi l'optimisation fiscale agressive pratiquée par McDonald's, pointant