Les ministres de l’Emploi et des Affaires sociales de l’Union européenne ont trouvé un accord sur la réforme de la directive du travail détaché, lundi soir, à Luxembourg.
Mais quatre pays – la Hongrie, la Pologne, la Lettonie et la Lituanie – ont refusé de s’y associer. La France, qui avait fait une priorité de la conclusion d’un accord sur ce sujet, a dû lâcher du lest.