Certains constructeurs annoncent les voitures autonomes dès 2020. Un délai qui paraît beaucoup trop court vu les obstacles techniques et juridiques. A cela s’ajoute l’inquiétude des consommateurs.