La chancelière allemande se présente aux électeurs avec un bilan économique plutôt positif : retour de croissance et chômage au plancher. Mais il reste des défis à relever pour consolider ces acquis : soutenir la consommation et stimuler les investissements. Angela Merkel est-elle toujours la femme de la situation?