Avec le règlement e-Privacy, les éditeurs privés craignent la mainmise des Gafa sur l’information en ligne.