Selon les simulations du secrétariat social SD Worx, les nouvelles hausses de salaires prévues en 2018 vont absorber l’impact du tax shift pour les entreprises l’an prochain, rapportent L’Echo et De Tijd samedi.