En France, le Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL) de la compagnie à bas prix Easy Jet est monté au créneau en fin de cette semaine dernière pour dénoncer un « programme de vol irréaliste » et « de graves dysfonctionnements structurels ».