Le 24 juin 2015, Bruno Venanzi réalisait un rêve de gamin. Non pas celui de jouer au Standard de Liège (à 45 ans, on ne rêve plus de ça !), mais d’en devenir le boss. Du jour au lendemain, ce fan des « Rouches » se retrouva sous le feu des projecteurs….