La Flandre et Bruxelles ont compté pour plus de 90 % des fonds levés cette année par les start-up technologiques.