Autres griefs, partagés avec les sidérurgistes européens : les fabricants chinois bénéficient de subventions d’Etat (lire plus loin) et ne sont pas soumis aux strictes règles environnementales auxquels doivent se plier leurs homologues de l’UE.  » …