La transaction reste soumise à l’approbation des autorités américaines de la concurrence. Pas une formalité. A ce niveau-là, on peut parler de « méga deal ». Comme prévu, la Walt Disney Company a annoncé jeudi le rachat d’une grande partie du …