L’Inami demande à quatorze établissements de rembourser 13,5 millions d’euros, pour des actes médicaux que l’Institut d’assurance maladie estime