« Les administrateurs de l’UCM disent non » à la réforme de l’impôt des sociétés, invitant les parlementaires à adapter la copie sur trois points. « On peut applaudir le taux réduit à 20% pour les PME. Néanmoins, certaines mesures compensatoires sont …