La Commission européenne a formellement autorisé mardi le rachat annoncé en juin de la banque espagnole Banco Popular, alors au bord de la