Le groupe allemand Lufthansa a annoncé mercredi avoir transporté environ 130 millions de passagers en 2017, un nouveau record qui lui permet de reprendre le titre de premier transporteur aérien d’Europe abandonné en 2016 à Ryanair.