Après le Sénat ce mardi, c'est face à la Chambre des représentants du Congrès américain que le PDG de Facebook doit s'expliquer de la polémique entourant l'usage des données personnelles de plusieurs dizaines de millions d'utilisateurs.