Le “Tijd” assure que les recettes ont chuté de 14 % sur les quatre premiers mois de l’année.