Après des années de refus, Nike a finalement cédé: l’équipementier va commencer à vendre directement ses baskets sur Amazon.com, une réponse à la