Le groupe sidérurgiste russe NLMK, déjà présent en Belgique, semble intéressé par la reprise des sites de Tilleur, Flémalle (tous deux en région