Bono, le leader du groupe de rock irlandais U2, s’est déclaré « totalement écoeuré » face aux accusations des « Paradise Papers » le liant à une entreprise lituanienne qui aurait fraudé le fisc, tout en se félicitant de ces révélations.