Febelfin et Wordline contestent les risques de fraude soulevés par Test-Achats.