La Cour constitutionnelle a annulé jeudi les articles 9, 10 et 21 de la loi du 10 août 2015 qui relèvent l’âge requis pour l’octroi d’une pension