L’autorité allemande de la concurrence a mené des perquisitions chez ArcelorMittal et six autres entreprises du secteur le 22 août dernier.