L'équivalent de 202 millions d'euros sous forme d'actions, obligations, bons de caisse et fonds d'investissement au format papier sont toujours