Afin de contrôler la qualité des appels passant par internet, Proximus a écouté les conversations de ses clients. Selon la Commission de la vie privée, cela pourrait être punissable, écrit De Tijd mardi. Depuis juin 2017, Proximus utilise un outil ...